1er décembre 2023 – Pour l’ouverture de la COP28

En ces jours où commence la COP 28,

Bénis es tu de nous rappeler avec le Pape François que la souffrance des hommes et celle de la terre ont partie liée ;

Béni sois tu de nous rappeler que nous avons tous une part de responsabilité, si minimes sont nos gestes de conversion et de sobriété ;

Béni sois tu de nous rappeler que nos horizons se touchent et que ce qui advient au loin a des origines et des répercussions par ce que nous avons enclenché ici ;

Béni sois tu de nous rappeler que des milliers de frères et sœurs doivent fuir une terre devenue inhabitable et que nous avons devoir d’accueil parce que nous avons responsabilité sur ce qui a ruiné leur équilibre économique, leur sol, leur savoir-faire culturel ;

Béni sois tu de nous rappeler que ni la terre ni les océans, ni les forêts ne nous appartiennent en propre et ne sont pas de marchandises qui peuvent se vendre et s’acheter au profit des plus riches.