Nom de l’auteur/autrice :admin8206

25 février 2024

Seigneur, nous connaissons nos peurs, nos lassitudes et nos démissions.
Mais nous connaissons aussi ton inlassable désir de nous provoquer à de nouveaux départs.
Que l’écoute de ta parole et l’assurance de ta Présence ravivent en nous le désir de répondre à l’appel
que tu ne cesses de nous lancer.
Que l’Esprit qui fait toute chose nouvelle, nous garde dans la joie d’être avec Jésus et en communion
Avec les sœurs et frères du chemin pour tous les temps.

25 février 2024 Lire la suite »

22 février 2024

Seigneur notre Dieu, tu débordes d’amour pour nous et nous restons à nos calculs.
Apprends-nous tes largesses !
Tu cours à notre rencontre et nous sommes encore hésitants à faire un pas.
Donne-nous part à ton élan !
Tu t’engages sans compter et nous attendons encore des certitudes.
Ouvre nos cœurs à ta grâce !
Alors que nous croyons être arrivés, toi, tu es là, devant, nous encourageant à poursuivre la route.
Donne-nous foi en ta présence !
Tu es toujours prêt à semer à grands gestes et larges mains, faisant confiance à la semence qui va
germer.
Ne cesse pas de croire en nous.

22 février 2024 Lire la suite »

18 février 2024

Esprit Saint, ouvre-nous le sentier du désert,
Ce lieu du cœur où face à soi-même se taisent les armes ;
Ce lieu de l’écoute où parmi les mots se donne à entendre la parole de paix ;
Ce lieu de la confiance et de l’amitié où se construit le vivre ensemble pacifié.
Esprit Saint, ouvre-nous le sentier du désert,
Sentier de vie, de cette vie nouvelle qui est fruit de la Pâque du Jésus,
Offerte à notre soif, donnée comme une manne pour notre traversée.
Esprit Saint, guide-nous sur le chemin de Jésus.

18 février 2024 Lire la suite »

Triduum pascal au Carmel

Jeudi Saint : La Cène du Seigneur 20 heures

Vendredi saint : Célébration de la Passion 17 heures 30

Samedi saint : Office du soir 17 heures 30

Veillée pascale : 22 heures

Dimanche de Pâques : Office de la résurrection 9 heures, Messe du soir de Pâques18 heures

Triduum pascal au Carmel Lire la suite »

14 février 2024 – Mercredi des Cendres

Seigneur Dieu, tu nous as crées à ton image, modelés avec la fine poussière du sol, tu nous as vêtus de la beauté de la nature divine. Mais nous avons rompu cette alliance, perdu la ressemblance, refermé nos mains sur la vanité des idoles…Alors tu as envoyé ton Fils Jésus pour que son humanité revête de Ta lumière ces êtres de poussière que nous sommes, et que son Esprit nous régénère ! Nos os desséchés, tu veux qu’ils vivent et dansent, pour ton service et le service de nos sœurs et frères.

En ce temps de Carême, nous reprenons notre marche, sur le sol poussiéreux de ce monde, mais déjà renouvelés dans la foi, l’espérance et la charité, par la grâce de la Résurrection du Christ, ton Fils unique et notre frère.

14 février 2024 – Mercredi des Cendres Lire la suite »

31 décembre 2023

Seigneur, Dieu de la Vie, combien de fois au cours de cette année n’avons-nous pas avancé dans le réel comme sur un fil au-dessus de l’abîme, avec comme seul appui pour nos pas la foi en une Promesse entendue dans le creux de l’oreille, alors que guerres et injustices ne cessent de bouleverser notre monde? Combien de fois au cœur de la menace un espace insoupçonné ne s’est-il ouvert, un espace dans lequel aimer, créer, tisser des relations était encore possible?

Ta venue en notre chair, Seigneur, n’a établi ni la paix, ni la justice sur notre terre. Tu n’a pas éliminé le mal, tu ne nous protèges d’aucune douleur, mais tu nous ouvres la voie vers une autre plénitude. Celle de la Tendresse qui nous fait aimer la vie même lorsque nous ne la comprenons pas, même quand le tragique ou l’absurde semblent prendre le dessus.

Pour ce regard qui nous arrive à travers le visage de l’Emmanuel et qui nous rappelle que tous, nous sommes immanquablement promis à ta Vie, Père, nous te rendons grâce, ce soir et jusqu’au dernier jour.

31 décembre 2023 Lire la suite »

Noël 25 décembre 2023

Depuis le fond des siècles, Seigneur, l’Enfant danse avec le vent, les étoiles prennent vie sous ses pas, et ses pas tressent d’or le néant : Bénis sois-tu pour Celui qui nous sauve !

L’Enfant naît avec ce regard auquel il n’est pas possible de se dérober. Regard capable d’arrêter en un instant toutes les guerres du monde. Miroir du Mystère. Convoqué à vivre, l’Enfant convoque à son tour.

L’Enfant jette son regard sur le monde comme un radar à l’affût, un détecteur de mensonge , un buvard de vérité. Il nous convoque à être qui nous sommes, au plus vrai de nous-mêmes.

L’Enfant nouveau-né au cœur de l’incertitude nous dit que nous sommes des vulnérables permanents, qu’il n’y a pas beaucoup de terre sous nos pieds ni beaucoup d’abri sur nos têtes. Mais il nous dit aussi qu’être vulnérable peut être la meilleure part de nos vies.

L’Enfant qui naît, c’est le surgissement de la Vie au plus fort du chaos. Entrelacement intime de la vie et du danger. C’est la croix que nos baptêmes de vivants dessinent sur tous nos fronts. Béni sois-tu, Seigneur, pour Celui qui nous sauve !

Seigneur, Dieu de l’impossible, un enfant nouveau-né porte ce matin l’Espérance du monde. Il se tient là, dans la brèche, dans le presque-rien. Mais en hauteur et en profondeur, tout est immense : tout est possible. Qu’avec l’Enfant nous sachions nous tenir là, dans l’instant vibrant du peut-être, en toi, Dieu, à la Source de la Vie, pour porter ainsi l’Espérance du monde, ensemble.

Noël 25 décembre 2023 Lire la suite »

1er décembre 2023 – Pour l’ouverture de la COP28

En ces jours où commence la COP 28,

Bénis es tu de nous rappeler avec le Pape François que la souffrance des hommes et celle de la terre ont partie liée ;

Béni sois tu de nous rappeler que nous avons tous une part de responsabilité, si minimes sont nos gestes de conversion et de sobriété ;

Béni sois tu de nous rappeler que nos horizons se touchent et que ce qui advient au loin a des origines et des répercussions par ce que nous avons enclenché ici ;

Béni sois tu de nous rappeler que des milliers de frères et sœurs doivent fuir une terre devenue inhabitable et que nous avons devoir d’accueil parce que nous avons responsabilité sur ce qui a ruiné leur équilibre économique, leur sol, leur savoir-faire culturel ;

Béni sois tu de nous rappeler que ni la terre ni les océans, ni les forêts ne nous appartiennent en propre et ne sont pas de marchandises qui peuvent se vendre et s’acheter au profit des plus riches.

1er décembre 2023 – Pour l’ouverture de la COP28 Lire la suite »